Breadcrumbs

La contraception concerne à la fois les hommes ET les femmes

Vous préoccuper de votre contraception vous permet de garder le contrôle sur votre santé et sur votre corps. Cela représente aussi une lutte personnelle contre les IST et grossesses non désirées. Des études démontrent que pas beaucoup de personnes pensent «qu’il est important de s’occuper personnellement de sa contraception», et une personne sur cinq pense que s’assurer de bien avoir un préservatif « tient de la responsabilité de l’homme ». En apprendre un peu plus sur le sujet, vous permettra de vous sentir plus concernée et de vous occuper vous aussi de votre contraception. Voyons voir…

 

Quels sont les moyens de contraception disponibles ?

La liste des contraceptifs est longue et vous permet de faire votre choix en fonction de vos préférences. Les contraceptifs les plus populaires sont les préservatifs (masculins), la pilule et les implants. Il en existe d’autres, mais ceux-ci peuvent être permanents ou moins connus. Cela vaut la peine d’en discuter avec votre médecin pour connaître les avantages potentiels de chacun d’entre eux et trouver le plus adapté à vos besoins.

 

Les contraceptifs spécifiques aux femmes

La pilule

Il s’agit sûrement du contraceptif le plus populaire : la pilule contraceptive, ou tout simplement, la pilule. Elle est utilisée depuis des décennies et a permis pour la première fois aux femmes d’obtenir un peu de contrôle sur leur santé sexuelle, conduisant ainsi au « Summer of Love » (désigne l’été 1967, et plus particulièrement les événements qui se déroulèrent à San Francisco où des milliers de jeunes du monde entier se réunirent librement pour une nouvelle expérience sociale). La pilule agit sur les hormones, empêchant l’ovulation de manière réversible. Elle agit également au niveau du col de l'utérus en rendant le mucus (ou glaire) moins perméable aux spermatozoïdes et modifie la paroi interne de l'utérus (endomètre) qui devient inapte à recevoir un ovule fécondé. Puisque cela implique des changements hormonaux, il faudra voir avec votre médecin ou gynécologue quelle pilule pourrait le mieux vous convenir, car on en trouve avec différents dosages, combinées ou non, avec ou sans placebo et de nombreuses questions peuvent en découler. La pilule est indiquée contre les grossesses non désirées mais ne protège pas des maladies et infections sexuellement transmissibles contrairement aux préservatifs.

L’implant contraceptif

L’implant contraceptif est relativement nouveau sur le marché des contraceptifs, il fonctionne comme la pilule, mais il s’agit d’un petit dispositif inséré sous la peau. Il peut durer jusqu’à trois ans et empêchent l’ovulation. Tout comme la pilule, l’implant ne vous protège pas des IST, mais est indiqué contre les grossesses non désirées. Il possède aussi l’avantage de ne pas avoir à être pris par voie orale chaque jour, l’insertion du dispositif suffit. Discutez-en avec votre médecin et renseignez-vous pour savoir quel moyen contraceptif est remboursé par la sécurité sociale.

Le préservatif féminin

Les préservatifs féminins épousent la forme du vagin et fonctionnent de la même manière que les préservatifs masculins. Ils sont faits à partir d’un plastique doux et fin appelé polyuréthane ou en nitrile (caoutchouc synthétique). Ils sont efficaces à 95% s’ils sont utilisés parfaitement. De façon générale, les préservatifs féminins n’ont pas trop la cote (hum), mais ils constituent un bon choix de contraception car ils vous protègent à la fois des IST et des grossesses non désirées. Le choix du contraceptif est un choix personnel, mais ne refusez pas catégoriquement l’un ou l’autre sans en avoir d’abord parlé ou sans avoir d’abord fait un essai. Ce genre de décision doit aussi se prendre avec votre partenaire.

 

Votre protection

Vous occupez personnellement de votre type de contraception est très important pour votre sens des responsabilités ainsi que pour pouvoir profiter à fond de vos relations sexuelles. En laissant votre partenaire choisir seul votre moyen de contraception sans en parler au préalable, vous risquez d’être moins en confiance pendant le rapport et d’en faire pâtir votre relation amoureuse. Faire l’amour en ayant bien réfléchi et décidé ensemble le moyen de contraception vous permettra de vous laisser totalement aller au plaisir de l’acte : vous n’aurez plus de soucis en tête, ceux-ci pourront laisser la place à la passion.