Breadcrumbs

Les meilleures façons d’utiliser vos mains pour faire monter l’excitation

D’une certaine façon, être dans l’intimité signifie que chaque parcelle de votre corps est offerte à votre partenaire, c’est aussi parfait pour explorer et stimuler sans limite. Pour faire du bien à votre partenaire et vous rapprocher de lui, utilisez vos mains pour jouer et le stimuler. Vous n’êtes peut-être pas au courant (pour le moment) de toutes les petites astuces pour faire monter l’excitation grâce à vos mains, mais nous sommes là pour vous aiguiller et vous conseiller et faire de vous un as de la dextérité.

Les moments gênants

Qu’il s’agisse d’un bredouillement ou d’une petite chute, ou bien simplement d’un faux mouvement, ce genre de petits moments gênants peuvent arriver à n’importe qui et vous laisser mal à l’aise. Mais ce n’est pas une raison pour vous arrêter en si bon chemin ! La meilleure façon de réagir à une erreur comme celles-ci est tout simplement d’en rire un bon coup. Un rapport sexuel peut être un moment amusant et un peu hasardeux où vous vous mettez à nu devant l’autre, vous êtes prévenu, laissez donc votre gêne de côté et profitez du moment !

 

Laissez-vous aller !

En matière d’excitation, il ne restera que la moitié du travail à faire si vous êtes déjà dansle bon état d’esprit. Tout d’abord, il faut évidemment se sentir bien aux côtés de la personne avec qui vous vous trouvez. Au sein du couple, un souci quelconque qui traîne dans un coin de votre tête peut tout à fait vous empêcher de vous laisser aller. Alors, essayez d’identifier ce qui vous ennuie et dites-vous que vous le laissez de côté pour l’instant présent. Un peu d’exercice, de la méditation ou même un petit massage sont parmi les techniques qui pourront vous apaiser et vous préparer à un rapport passionné.

Souvenez-vous, vous déshabillez est autant un acte de confiance qu’un acte d’excitation, de la même façon que le fait de vous laisser caresser, toucher ou embrasser. Commencez doucement. Vous dépêcher peut gâcher l’atmosphère du moment présent. Occupez-vous tout d’abord des épaules, des bras, peut-être du cou et puis d’un peu plus bas pour des caresses sensuelles. Faites bien attention à prendre votre temps et restez attentif aux réactions de votre partenaire. Que ce soit pour câliner, caresser ou même chatouiller, vos bras et vos mains peuvent être à la fois des zones érogènes ainsi que des instruments de stimulation.

 

Quelques idées

Sur lui : vous avez peut-être déjà entendu parler du frenulum, qui est le terme scientifique pour désigner le frein, c’est une languette de peau qui retient le prépuce à la face intérieur du gland. Le frein est constitué de nombreux nerfs et permet de stimuler votre partenaire au plus haut point. Passer votre doigt le long du frein en allant vers le bout du gland permet de stimuler ces nerfs et de lui procurer une explosion d’excitation.

 

Sur elle : c’est un fait connu de tous, le clitoris est l’endroit à stimuler chez la femme. Mais à la différence du frein, vous devrez vous y rendre progressivement. Durant les préliminaires, servez-vous de vos doigts pour explorer la zone, trouver les points sensibles qui la feront se tordre de plaisir (ces points peuvent aussi sur le moment être trop sensibles pour être touchés). Lorsque vous aurez trouvé les bons endroits, augmentez la pression et la vitesse en rythme. Souvenez-vous : chaque fille a ses préférences, n’hésitez pas à communiquer avec elle à ce sujet. Ne l’assommez pas de questions mais parlez-lui doucement pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.