Breadcrumbs

Vie sexuelle féminine, découvrir les zones érogènes

Un débat revient parfois, celui de savoir si les autres espèces de la planète ressentent du plaisir pendant l’acte sexuel, à la manière des humains.Avec l’évolution de l’humain en tant qu’être sociable et la complexité de notre société, il est probable que nous ayons développé cette quête du plaisir pour maintenir une motivation envers la reproduction, malgré toutes les distractions.En conséquence, la réponse/l’attirance sexuelle peut être provoquée par de nombreuses choses en dehors du contact sexuel, comme par exemple les idées, le stimulus visuel ou encore le toucher. Nous pouvons donc remercier l’évolution humaine pour l’amélioration de notre vie sexuelle !

Afin que votre partenaire explore entièrement sa sexualité, il est important d’utiliser les sensations extra-sexuelles, ce qui implique d’apprendre/connaitre les zones érogènes.

Nous espérons que vous avez déjà découvert les zones évidentes, mais certaines peuvent être surprenantes. Nous vous avons concocté une liste de certaines de ces zones (et non, pas toutes !), des raisons au pourquoi du comment, et quelques astuces pour les utiliser à votre avantage et la rendre folle ! Peu importe à quel point vous pensez connaître votre partenaire, vous ne devriez jamais arrêtez d’explorer le corps de l’autre, d’où ce petit coup de pouce !

LA VULVE
Avons-nous besoin de nous étendre ? Le centre du plaisir sexuel féminin contenant une concentration de terminaisons nerveuses qui, stimulées de la bonne manière, peuvent lui procurer l’extase.

L’ANUS
L’anus comprend aussi un grand nombre de terminaisons nerveuses le rendant très sensible, ainsi que la zone autour. Si elle aime ou veut découvrir les rapports anaux, commencez donc avec un doigt bien lubrifié en allant de bas en haut. Si ce n’est pas trop son truc, une main reposant sur cet endroit peut stimuler les terminaisons nerveuses, et le côté tabou de la chose peut vous apporter de l’excitation à vous deux.

LES TETONS
Une autre zone érogène évidente, mais également très sensible : alors soyez doux avec ses tétons ! L’intensité peut être bien par petites doses, mais si vous les traitez comme si vous étiez en train de régler la radio, l’irritation pourrait perdurer et être douloureuse.

LES LEVRES
Nous parlons bien de celles qui se trouvent sur son visage, donc levez les yeux. Les lèvres sont extrêmement sensibles aux sensations du toucher et de la température, prenez donc votre temps pour l’embrasser. Attardez-vous juste au-dessus de ses lèvres jusqu’à ce que vous n’en puissiez plus. Léchez, sucez et mordillez en pleine action pour stimuler ces terminaisons nerveuses.

LES JAMBES
Les cuisses sont un regroupement de nerfs, y compris ceux reliés au bas de la jambe et au pied. L’intérieur de la cuisse est une zone très sensible et peut être stimulé du bout des doigts : le seul fait d’être à proximité de la vulve peut provoquer des sensations fortes. Lorsque le moment des caresses légères est fini, vous pouvez appliquer plus de pression sur les muscles avec vos doigts pour titiller les nerfs.

DERRIERE LES OREILLES
Les oreilles sont très sensibles, et les effets psychologiques d’une simple respiration douce proche ou dans l’oreille peut vous aider à la rendre folle. La zone derrière l’oreille est aussi particulièrement sensible, alors prenez sa tête de façon à ce que votre pouce se trouve sur cette zone pour que vous puissiez la frotter, position qui vous place aussi en tant que protecteur.

LE PÉRINÉE
Lorsque vous allez quelque part, vous pouvez vous focaliser sur la destination et oublier de prêter attention au voyage. Entre le vagin et l’anus se trouve le périnée, une zone très sensible qui couvre l’éponge périnéale, une masse de tissus érectiles, tout comme le clitoris. Cet endroit est aussi connu comme le repère du point G et peut être stimulé de l’extérieur en appuyant dessus, pour du sexe encore plus époustouflant !

LE BAS DU DOS
C’est ici que se trouve la moelle épinière, point central du système nerveux qui se divise en plusieurs nerfs, desservant les jambes et les organes sexuels. La peau elle-même est très sensible, chatouilleuse si vous ne faites pas attention, ou bien très excitante. Si vous appliquez suffisamment de pressions à cet endroit, vous êtes susceptible d’envoyer des électrochocs de plaisir à travers son corps…