Breadcrumbs

Positions Sexuelles Intimes

En Cuillère (Spooning)

La position de la  cuillère est une excellente manière de finir une session, ou simplement une position que les couples apprécient car elle accroit la sensation d’intimité. En cuillère, vous êtes proche de votre partenaire, physiquement et émotionnellement. Pour un moment câlin, certains se mettent spontanément en cuillère. Durant l’acte sexuel, cette position offre un angle parfait pour la pénétration. Tendre et efficace… C’est peut-être la raison pour laquelle, le terme ‘spooning’ était une des tops requêtes Google en 2013[1].

Comment faire :

Vous êtes allongée sur le côté avec les genoux légèrement pliés, le partenaire qui souhaite vous pénétrer se couche derrière vous avec ses genoux contre les vôtres. En prenant vos hanches et en les rapprochant vers les siennes, il vous pénètre par derrière.

Avantages :

Cette position permet beaucoup de contact peau contre peau, et permet au partenaire qui fait « la grande cuillère » de vous  caresser tout le corps. La cuillère se prête au sexe intense et lent, comme l’angle et la profondeur de pénétration peuvent  être contrôlés pour pouvoir appliquer de la pression sur la paroi sensible du vagin.

Désavantages :

S’embrasser dans cette position s’avère acrobatique (même si ce n’est pas impossible). Et cela peut être parfois un peu difficile pour le partenaire qui fait « la petite cuillère » de maintenir l’intensité du moment en étant juste allongée, et sans contact visuel.

Alternative :

Il s’allonge sur le dos, les jambes serrés et les bras le long du corps. Elle s’allonge sur lui, le chevauchant un peu et le guidant à l’intérieur d’elle. Avec son poids sur lui, et l’appui de ses bras, elle ferme ensuite un peu les jambes, les plaçant sur celles de son partenaire, glissant de haut en bas sur lui. Cette position offre autant de proximité que la cuillère, mais permet davantage de contact visuel. Lorsque la fille serre les jambes, cela contracte tous les muscles autour du vagin, procurant ainsi du plaisir aux deux parties.

Le Lap Dance
Le nom vient de la similarité entre les mouvements de cette position coquine et une chorégraphie de lap dance.Le but de ces danses étant de créer une intense intimité sexuelle sans réel contact. Un moment d’érotisme intense, qui peut souvent s’avérer frustrant ; même si c’est la règle du jeu. Chez vous, avec votre partenaire, rien ne vous empêche plus d’aller jusqu’au bout : proximité, intimité, érotisme : la Lap Dance a tout pour plaire...

Comment faire :
Il s’assied au bord du lit, pendant qu’elle est à genoux sur le lit, le chevauchant, une jambe de chaque côté, les bras autour de son cou. Elle descend ensuite sur lui, facilitant la pénétration.

Avantages :
Elle contrôle ce qu’il se passe et dicte à la fois la vitesse, l’angle et la profondeur de la pénétration. Les mains des deux compagnons étant libres pour se caresser, ou caresser l’autre, vous profitez d’encore plus de stimulation. Cette position est très intime car elle permet de s’embrasser, de s’enlacer, et de maintenir un contact visuel. Elle peut devenir très intense après un certain temps.


Désavantages :
Cette position requiert une certaine endurance de la part de la femme, qui doit se mouvoir de haut en bas sur son partenaire grâce à la force de ses jambes. Le contact visuel peut aussi être trop intense pour ceux qui souffrent de petits complexes… Si cette perspective vous inquiète, optez pour un éclairage plus doux, celui des bougies par exemple.  

Alternative :
Retournez la situation! Il est assis dans la même position, mais elle s’assied sur ses genoux en se penchant légèrement en avant. Ceci procure les bénéfices physiques du lap dance, en utilisant différents muscles des jambes permettant ainsi de rompre un peu le contact visuel. Cela veut aussi dire que différentes parties du vagin seront stimulées, et que l’accès au clitoris est facilité, pour encourager les caresses supplémentaires. A vous de jouer!


[1] http://www.google.co.uk/trends/topcharts#date=2013